CHEZ NOUS, DANS LES ANNÉES CINQUANTE…

<<  Précédent     061/062     Suivant  >>


08-02-2019

"Les clochers d'Aures " - sep-oct 1953

 

PROVERBES

 

L’eau gâte le vin, la charrette le chemin, et la femme gâte l'homme.

*
*  *

Le cabaret est un lieu où l’on vend la folie en bouteilles.

*
*  *

Pour quelques hommes, la patrie s’étend à tous les pays ; pour les autres, elle se borne au clocher du village natal, à leurs amis, à leur famille, et bien souvent à eux-mêmes.

*
*  *

Le travail est pénible parce qu’il est continu, obligatoire.

*
*  *

Que le bal devienne une nécessité journalière, il cessera d’être un divertissement.

*
*  *

La vie est un fil que commence
La fortune, tant bien que mal ;
Vient l'amour qui conduit la danse,
Et puis la mort ferme le bal.

*
*  *

La danse ne diffère de la folie qu’en ce qu’elle ne peut durer aussi longtemps