CHEZ NOUS, DANS LES ANNÉES CINQUANTE…

<<  Précédent     08/08     Tableau récapitulatif  >>


12-01-2018

"Les Sapins Verts " 1954

LES DEUX ÉLÈVES-MAÎTRESSES À GUCHAN !

* Encore à Guchan. Quelqu’un, croyant ne pas manquer à la discrétion, demandait à ces deux jeunes élèves-maîtresses venues faire le stage réglementaire sous la direction de l’instituteur. M. Armand Fréchou, quelles étaient leurs impressions sur ce nouveau théâtre d’activité.
— Que dites-vous de cet instituteur ?
— Il est unique.
— Et des enfants ?
— Appliqués et gentils au possible.
— Et des gens de Guchan ?
— Très polis, fort convenables.
— Et la pension chez ces dames Soulé de Bourisp ?
— On est loin d’avoir de la langueur d’estomac en se levant de table.
— Et notre vallée d’Aure ? Qu’en dites-vous ?
— Ceux qui ont dit qu’elle était la plus belle dans la chaîne pyrénéenne, n’ont nullement exagéré.
— Je parie que vous désirez y être placées bientôt comme institutrices !
— C’est notre plus vif désir. Mais, vous le savez bien, tous les rêves, en ce monde, ne se réalisent pas !

Est-ce que ces deux élèves-maîtresses, qui sont Mlles Renée Juston et Jeanine L’Eurette résidant à Tarbes, à qui on prête toutes ces belles appréciations, les déclareraient authentiques ?
Nous serions heureux de le savoir.


<<  Précédent     08/08     Tableau récapitulatif  >>