Convention pour la refonte d'une cloche en 1910

    Convention passée entre Carrère Léon, maire de Bourisp et Ursulin Dencausse fils, fondeur de cloches à Tarbes, 88 rue Brauhauban d'autre part.

Art. 1-  Monsieur Dencausse s'engage à fondre une cloche de 430 kg au prix de 1,10 francs le kilo, déchéts compris, 

Art. 2 - Monsieur Dencausse s'engage à donner la note sol à la nouvelle cloche,

Art. 3 - Si la nouvelle cloche venait à peser davantage que la cassée, la matière fournie serait comptée à raison de 3,60 francs le kilo,

Art. 4 - Si la nouvelle cloche venait à peser moins, il serait tenu compte de la matière en moins à raison de 2,40 francs le kilo,

Art. 5 - Monsieur Dencausse garantit la cloche pendant 15 ans,

Art. 6 - Les transports des cloche cassée et de la cloche neuve sont à la charge de Monsieur Dencausse de Arreau à Tarbes et vice-versa,

Art. 7 -Monsieur Dencausse viendra présider à l'ascension de la cloche et prêtera les palans et les cordages nécessaires à cette opération,

Art. 8 -Monsieur Dencausse s'engage à mettre sur la nouvelle cloche les inscriptions que l'on désirera,

Art. 9 - Les frais de timbre et d'enregistrement du présent traité sont à la charge de la commune,

Art. 10 - Monsieur Dencausse accorde trois mois pour le paiement, sans intérêt, de la dite fourniture.

        Fait en triple expéditions dont deux sans timbre à la Mairie de Bourisp, le 2 septembre 1909.

Retour